Château (propriété privée)

Château de Charras

Au XVe siècle, la seigneurie de Charras était importante. Elle appartenait à Jean de Plouer, écuyer, seigneur de Claix dont la fille Marie de Plouer épousa le 25 janvier 1493 François de La Laurencie, qui devint ainsi marquis de Charras. François de La Laurencie obtint, par lettres-patentes, du roi François Ier, en mars 1519, la création de quatre foires par an et un jour de marché par semaine. Charras était donc un centre de population fort important au XVIe siècle. La famille La Laurencie conserva le marquisat jusqu’à la Révolution. En 1766, Noel Bertrand de La Laurencie était seigneur marquis de Charras. Son état maladif l’empêcha d’émigrer comme les membres de la famille. Il ne fut pas inquiété mais sa femme, Anne Jeanne Roettiers de la Chauvinerie et sa sœur, Marie de La Laurencie-Charras, furent détenues comme complices de l’émigré et périrent sur l’échafaud révolutionnaire.

Le château de Charras au début du XXe siècle, côté cour, carte postale, collection privée

Le château de Charras, construit au XVIIe siècle, s’élève près de l’église. Il a été incendié au milieu du XIXe siècle. Monsieur de Saint Alary, propriétaire du château de Charras dans le dernier quart du XIXe siècle, reconstitua les parties détruites du château. La partie ancienne a un étage surmonté d’une balustrade. Au centre, dans un fronton curviligne, se trouvent les armes des La Laurencie. En prolongement du corps de logis, on a construit deux avant-corps mansardés avec lucarnes pour l’étage en surcroît. Des escaliers à balustrades, avec terrasse, conduisent au parc.

Le château de Charras au début du XIXe siècle, côté jardin, carte postale, collection privée

Signalons la principale curiosité de l’ancienne résidence des marquis de Charras. Les caves du château ont été construites en vue de servir de réservoirs d’eau.

In the 15th century, Charras was an important fiefdom belonging to the La Laurencie family. They kept it until the French Revolution, when the marquis’s wife and sister were guillotined.

The castle, which had been built in the 17th century, burnt down in the mid-19th century. The upper part was reconstructed with a balustrade and two wings with mansard roofs were added to the main building. The curved pediment at the front bears the La Laurencies’ coat of arms.

It is to be noted that the cellars of the castle were built to be used as cisterns.

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord