Château de Belleville (propriété privée)

Séparé du bourg par une petite cour et un mur d’enceinte, le château de Belleville donne au nord sur un agréable parc. L’édifice se présente comme un gros logis du XVIe siècle à deux étages dont un en surcroît dans les combles à la Mansart. Il a subi d’importants remaniements et restaurations, il y a une centaine d’années. Au centre de la façade sud est accolée une tour dont le toit conique repose sur des modillons récents. Sur la même façade, on peut voir à l’angle sud-est une tourelle en encorbellement. Une autre tourelle s’appuie sur le mur ouest à l’angle nord-ouest. Un pavillon carré couvert d’un toit pyramidal se dresse à l’est. On peut noter sur la face sud de ce pavillon la présence d’une lucarne ornée d’un blason. Sur la tour, une pierre porte gravée la date de 1604. À l’est, se dresse une tour ronde crénelée, isolée du reste du logis.

Le château de Belleville en 1908
La naissance de Fabienne Morin, héritière du château de Belleville. Illustration réalisée par Nicolas Gazeau, auteur illustrateur résidant à Angoulême

Ce château était le chef d'une grosse seigneurie, relevant de l'évêché d'Angoulême. Au Moyen Âge, il appartenait aux Vigier. L'ampleur de ce fief de Belleville si l'on s'en réfère à un hommage, rendu le 2 août 1396 par Agnès Salomon, veuve de Jean Vigier nous apparaît. Cette seigneurie comptait, entre autres, un maine vieux, près de l'église de Feuillade, un maine neuf, où résidait Agnès Salomon, la léproserie de Feuillade, une portion des dîmes de cette paroisse, la garenne de Bois-Picard, les jardins et vignes de Chambronnac...

En 1516, le fief de Belleville est acquis par Jean Hélie de Colonges qui a obtenu du roi de Navarre la permission de bâtir une maison forte à Feuillade. Marguerite Hélie de Colonges hérite de Belleville et se marie avec Jean Morin seigneur de Seignac dont elle a une fille, Favienne Morin. Le mariage de Favienne Morin avec Gaspard de Roffignac (avant 1650), porte Belleville dans la famille de Roffignac, l’une des plus anciennes du Limousin. Elle conserve ce domaine jusque vers la fin du XIXe siècle.

In the Middle Ages, this place was the seat of quite an important fiefdom owned by the Vigier family. Jean Hélie de Colonges bought the estate in 1516 and obtained from the King of Navarre permission to build a fortified house there. It has since undergone various alterations and additions, particularly in the 19th century. Through marriage in the 17th century, it became the property of the de Roffignacs, one of the most ancient aristocratic families in the Limousin, who kept it until the late 19th century.

 

 

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord