Logis de la Bréchinie (propriété privée)

Depuis le logis de la Bréchinie, adossé au plateau de la Forêt d’Horte au sud, on découvre, au nord et au nord-est, un beau panorama sur les bois et les coteaux dominant la vallée du Bandiat.

Vue aérienne du logis de la Bréchinie et de sa chapelle,
Pavillon droit et troisième pavillon plus étroit

Construit au début du XVIIe siècle, le château se présente sous la forme d’un corps de logis rectangulaire, à deux étages dont un en surcroît, encadré par deux pavillons. Le rythme des ouvertures de ce corps de bâtiment central se compose de deux fenêtres de chaque côté de la porte, répondant aux cinq hautes fenêtres de l'étage, est repris au niveau des mansardes, elles aussi au nombre de cinq. Chacune des ailes est percée d'une porte-fenêtre au rez-de-chaussée, surmontée d'une fenêtre à l'étage, avec une mansarde identique dans la toiture, et le rythme en est le même. Un troisième pavillon, plus étroit et surmonté d’un toit plus aigu, est accolé au pavillon de l’est. Les toits sont mansardés, couvert de tuiles et sont percés de sept lucarnes à frontons triangulaires. Au nord se trouve une petite chapelle. L’ensemble est entouré par un mur d’enceinte qui s’orne au sud de deux tourelles. Celle de l’ouest servait de fuie. On accède au nord au château par un portail.

Logis de la Bréchinie, carte postale, collection privée

Le fief de la Bréchinie appartenait à la famille de Vassoigne, à partir du XVIe siècle, et relevait de Marthon. Le logis et la chapelle furent construits par René de Vassoigne au commencement du XVIIe siècle. René de Vassoigne était capitaine du régiment royal de la marine, chevalier de Saint-Louis. La famille Vassoigne était une famille originaire du Soissonnais et a conservé les lieux jusqu’à la Révolution. En 1793, le domaine de la Bréchinie fut mis sous séquestres comme bien d’émigrés.

This beautiful mansion house presents an example of typical 17th century architecture with a mansard roof and a harmonious rhythm in the openings on its three levels. The main building is borded by two pavilions in the same style. The whole is completed by a chapel, a surrounding wall and two towers.

The Vassoigne family, who had it built, has owned this estate since the 16th century. They held this fief for the lord of Marthon and kept it until the French Revolution.

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord