MAINZAC

Visitez notre site Internet : www.mainzac16.fr

Vue aérienne de Mainzac, Les Clichés d'Eole, 2013

Le sol de Mainzac est calcaire et date du Jurassique moyen, Bajocien au nord et au centre de la commune, Callovien ailleurs. Les collines, souvent boisées, sont recouvertes par endroits de terrain détritique d'origine tertiaire (argile et galets), en particulier aux Bois du Lac et de Faurias.

Le relief de la commune est celui d'un plateau d'une altitude moyenne de 160 mètres. De nombreuses vallées sèches ou combes parcourent ce plateau. Quelques hauteurs occupent le nord-est de la commune. Le point culminant est à une altitude de 192 mètres, situé à l'est du bourg au bois du Lac. Le point le plus bas est à 119 mètres, situé en limite nord-est près du Maine au Clair. Le bourg est à 160 mètres d'altitude.

Située à la frontière du Périgord, la commune de Mainzac possède un habitat de type périgourdin à l’est et de type charentais à l’ouest.

L’origine de Mainzac est lointaine, comme l’attestent les pièces romaines en bronze trouvées près du château de Rémondias, détruit de nos jours.

Au Moyen Âge, la seigneurie de Mainzac avait pour chef un château situé près de l'église, et dont on voit encore des restes. Il reste une petite tour recrépie attenante à des bâtiments très remaniés.  Dès 1147, Aymeric de Mainzac apparait dans les textes. Le tombeau de Maître Arnauld de Mainzac, clerc marié se voit dans l'abbaye de Grosbost. En 1450, la seigneurie de Mainzac est possédée par la famille de Villars, dont les membres qui la représentaient lors des guerres de religion embrassèrent le parti protestant et firent pendant longtemps main basse sur les revenus de la cure de Mainzac et de l'abbaye de Grosbost. Marie de Villars, fille de Guy porta Mainzac en 1639, à la famille de Fornel.

Cette petite commune rurale a connu une population importante à l’époque de l’extraction du minerai de fer, dont les traces subsistent encore dans les bois.

Mainzac lies mainly on Jurassic limestone. It is on the border between the Périgord and the Charente, and the two corresponding styles of house building are both in evidence. Vestiges from the Roman period and the remains of iron ore exploitation show the importance of Mainzac in the past.

It was the seat of a fiefdom. In the 15th century, the lords of Mainzac, the de Villars, joined the Protestant party and took possession of the revenues of the parish as well as those of Grosbot Abbey.

 

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord