Halles

           Les halles de Marthon furent bâties en 1874 par l’entrepreneur Louis Kotnisky, selon les plans de l’architecte Edouard Thorel. La pierre de taille employée provenait de Garat (au sud d’Angoulême) et la chaux hydraulique des fours d’Echoisy sur la commune de Cellettes (en nord Charente).

Les halles aujourd'hui
Les halles au début du XXe siècle, © D. Giacomoni

Dès 1802, la commune fit l’acquisition d’une maison et d’un jardin pour la construction de nouvelles halles « considérant que les halles de cette commune sont infiniment trop petites pour contenir les marchands qui se rendent habituellement aux foires ce qui préjudicie singulièrement la commune… ».

Le projet de reconstruction prévoyait également l’aménagement, dans ce même local, d’une salle destinée à servir de maison commune (mairie). Lors des travaux de 1874, c’est-à-dire 72 ans après, l’idée d’associer une salle municipale aux halles fut abandonnée. Cependant, un étage fut aménagé au-dessus des halles pour l’établissement de la mairie en 1880.

Les halles ont toujours été des centres de rassemblement au cœur des bourgs autant pour les marchés que pour toutes les réunions de la commune.

Les mairies-halles, associant donc dans un même édifice halles et salle de mairie, sont fréquentes dans les communes issues d’une longue tradition marchande comme ce fut le cas pour Marthon. Elles répondaient également à un souci d'économie pour les communes en permettant aussi de remplacer des halles antérieures souvent trop vétustes.

Les halles étaient accessibles, en rez-de-chaussée, par une galerie à cinq arcs en plein cintre. Le premier étage, qui correspondait à l'origine à la salle municipale, est percé de cinq fenêtres rectangulaires. Les baies, les arcs, les corniches et l'angle du bâtiment sont en pierre de taille. La façade est couverte d'un enduit. Le monument se caractérise par une architecture plutôt sobre.

             Ces halles disposaient d’un point d’eau potable. Deux citernes souterraines, installées sous la place en 1908, étaient alimentées par l’eau du Bandiat que l’on acheminait grâce à une conduite en fonte de 150 mètres. L’eau était ensuite filtrée, puis livrée à la consommation grâce à une pompe installée contre les halles. Ce système d’approvisionnement fut le seul point d’eau potable de la commune pendant de nombreuses années. On cessa de l’utiliser dans les années 1960, lorsque la commune de Marthon bénéficia de l’eau courante.

           En 1934, les halles de Marthon furent transformées en salle des fêtes. Elles ont retrouvé leur fonction commerciale en 1998 grâce à leur réhabilitation par la commune.

The covered market in Marthon was constructed in 1874, and in 1880 a storey was added to house the town hall. In 1934, it became a community hall. It became a market again in 1998 following renovation work carried out by the commune .

In 1908, two underground tanks installed under the square supplied water to the  village. For many years this was the only source of drinking water for the  commune. It fell into disuse in the 1960s when running water became available in  Marthon.

 

 

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord