Autour du champ de foire

Jour de foire, carte postale, collection privée
La foire à Montbron (Peinture à l’huile sur toile - 1937 H. 273 cm, L. 548 cm) Josué Gaboriaud (Paris 1883, Saint-Genis-d’Hiersac 1955) Achat à l’auteur, 1938 N° inventaire : 938.2.1 Copyright : Centaure, le musée d’Angoulême

Hors les murs de la cité médiévale, s’ouvre au sud l’immense champ de foire de la Cahue. A l’ombre des arbres, il accueillait, depuis le Moyen Âge, une foire aux bestiaux.

La porte de la Cahue faisait face au champ de foire.

L'Hôpital Sainte-Marthe et sa chapelle

L'Hôpital Sainte-Marthe, carte postale, collection privée

L’hôpital Notre-Dame-de-Pitié de Montbron a été fondé par Madame de Villechaise en 1650, après l’abandon de l’aumônerie Notre-Dame-du-Bon-Secours.

Après voir été tenu par Madame de Villechaise, il a été confié, vers la fin du XVIIe siècle, aux religieuses de l’Hôtel-Dieu d’Angoulême qui l’ont ensuite remis, vers 1720, à celles de l’hôpital de La Rochefoucauld. Une nouvelle communauté Sainte-Marthe, dans l’hôpital de Notre-Dame-de-Pitié de Montbron, a été alors créée.

En 1749, l’hôpital, tenant d’un bout au champ de foire était alors composé d’une chapelle dédiée à l’honneur de Notre-Dame-de-Pitié, de deux salles, d’une cuisine, de trois chambres hautes, de deux jardins et d’une grange.

En 1848, le service de la salubrité publique fournit des renseignements sur l’hospice de Montbron. Ce dernier possède alors douze lits. En mauvais état, il sera rebâti, ainsi que sa chapelle, en 1900. L'avant-corps central de l'hôpital matérialise bien l'entrée de cet édifice, la forme trilobée ainsi que les trois baies évoquent l'architectre d'une église.

L’Hôtel de Ville de Montbron

En 1902, le docteur Gabriel Léon Laborde fait construire une maison bourgeoise à côté de son lieu de travail.

C'est une imposante demeure avec un toit à la Mansard, percé de nombreuses lucarnes surmontées de frontons. Le décor s'inspire de l'architecture classique : denticules, clés de linteau ornées de végétaux sculptés, bandeaux moulurés soulignant les niveaux, bossage au rez-de-chaussée et entablements moulurés sur les baies.

Le docteur Laborde meurt en captivité en 1915. En 1945, la mairie emprunte 800 000 francs afin d’acquérir la Villa Laborde. En effet, le Vieux château où elle siégeait jusqu’alors était en très mauvais état. En 1949, on meuble la salle du Conseil d’un bureau de ministre, d’une table, de trois fauteuils et de dix huit chaises pour la somme de 150 000 francs. La mairie s’équipe également du téléphone.

La villa Laborde, carte postale, collection privée

Notre-Dame-de-Pitié Hospital was founded in 1650 after the closure of the almshouse. St Martha's community was created around 1720.

In 1945, the town bought the Villa Laborde which became its town hall, as the Old Castle where it had been until then was in very bad repair. Dr Laborde had had it built in 1902, next to his place of work.

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord