ORGEDEUIL

Orgedeuil est située sur le flanc sud du Massif de l'Arbre, premier contrefort ouest du Massif central. La terre rouge de la commune, composée d'argile à silex ou altérite, a fait tourner quelques petites tuileries et mines de fer. Le substrat est toutefois du Jurassique inférieur, Hettangien à Sinémurien.

Le point culminant de la commune, 324 mètres, est situé au nord à la Ribe en limite avec la commune de Mazerolles, sur la crête de cette avancée du massif qui se prolonge au sud-ouest sur toute la commune, et de laquelle nous avons un panorama autant au nord qu'au sud. Le point le plus bas est à 113 mètres, situé en limite sud le long du ruisseau de la Touille. Le bourg est à environ 160 mètres d'altitude. Le territoire de la commune est assez boisé, principalement des châtaigniers en taillis.

Vue aérienne du bourg d'Orgedeuil, ©Les Clichés d’Eole, 2013

Orgedeuil aurait été le chef-lieu d’une viguerie carolingienne. L’église Sainte-Eugénie possède d’ailleurs une partie de l’époque carolingienne. L’implantation humaine à Orgedeuil est peut-être plus ancienne. En effet, Orgedeuil était traversé, au lieu-dit Peyrou, par l’ancienne voie romaine Angoulême-Limoges, appelée aussi « chemin des Anglais ». Nous trouvons à proximité de cette voie tuile à rebords et fragments de mosaïques.

Orgedeuil était aussi le siège d’un archiprêtré. Borné à l’est par le diocèse de Limoges, cet archiprêtré touche ceux de Grassac, Saint-Projet et Chasseneuil. En 1761, l’archiprêtré comptait les paroisses d’Orgedeuil, d’Ecuras, de Mazerolles, de Saint-Maurice de Montbron, de Peyrou, de Saint-Sornin, de Vilhonneur et de Vouthon.

Orgedeuil  est une ancienne paroisse, maintenue en 1803, reconnue le 27 mars 1805, avec Saint-Sornin pour annexe, puis supprimée le 30 septembre 1807 et annexée à Saint-Sornin ; rétablie par ordonnance royale du 22 octobre et ordonnance épiscopale du 3 novembre 1826. La commune lors de sa formation a englobé l’ancienne paroisse de Peyrou dont l’église consacrée à la Vierge ne subsiste plus. On trouve quelques vestiges de cette église. C’était un carré long de 25 mètres et large de 8 mètres avec des fenêtres romanes du XIe siècle. A côté se trouve un cimetière, où les corps étaient placés entre deux larges pierres. On a trouvé dans ces tombeaux quelques pots de terre couverts d’une pierre plate.

Orgedeuil lies on the first foothills of the western Massif Central and offers large panoramas of the countryside around.

It used to be the seat of an archpriest who had authority over eight neighbouring parishes including Montbron. It would also have been the seat of a Carolingian provost.

The hamlet of Peyrou was then a separate parish with a church of its own and had been on the Angoulême-Limoges Roman way.

 

A suggestion: go and discover the seven freshly-restored fountains in the village centre and the neighbouring hamlets.

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord