VILHONNEUR

"Cité de la pierre"

Vue aérienne du bourg de Vilhonneur, ©Les Clichés d’Eole, 2013

La commune de Vilhonneur fait géologiquement partie du karst de La Rochefoucauld. Le terrain est constitué par des calcaires jurassiques. Ces calcaires sont exploités et travaillés sur place, à Vilhonneur. Ils fournissent, entre autres, des dallages et des revêtements de façade.

Le relief de la commune est celui d'un plateau avec quelques buttes marquées le long de la vallée de la Tardoire. La rivière passe sur la bordure nord-est de la commune. La vallée est large et très peu creusée. Le bourg est situé dans cette vallée au pied de deux mamelons qui s’élèvent à pic.

Carrière de Vilhonneur
Rocher de Rochebertier

Les nombreux massifs calcaires qui dominent la vallée de la Tardoire à Vilhonneur sont creusés de multiples cavités dont certaines furent occupées du Paléolithique moyen à l’Âge du Bronze. Parmi les sites les plus importants, nous pouvons citer :

- La grotte de l’Ammonite qui doit son nom à la découverte dans le Magdalénien d’une petite ammonite fossile ornée sur ses deux faces de petites perforations qui suivent la spirale du fossile.

- La grotte de la Cave qui s’ouvre à l’entrée du village, presqu’en face du château.

- L’Aven-du-Charnier, seul site charentais présentant des peintures rupestres.

- La grotte du Placard, un des sites les plus célèbres de France. C’est à partir des industries récoltées au Placard que l’abbé Breuil a établi en 1912 les subdivisions du Paléolithique supérieur qui sont encore utilisées aujourd’hui.

 Plus tard, au Moyen Âge, du XIIe siècle à la fin du XVIe siècle, le fief de Vilhonneur était possédé par une des plus anciennes familles de l’Angoumois, originaire de l’Anjou. Les de Jambes, appelés aussi de Chambes, paraissent pour la première fois dans l’histoire de l’Angoumois, vers 1051. À la fin du XIIe siècle, Guillotto de Chambes est seigneur de Vilhonneur, alors que son frère est seigneur de Voulême et possède des terres en Ruffécois.

Vilhonneur belongs to the karstic area of La Rochefoucauld, which accounts for the limestone quarries and the presence of numerous caves that offered shelter to the prehistoric populations from the Palaeolithic period to the Bronze Age. Among them: the Ammonite Cave, the “Aven du Charnier” and the Placard Cave.

The village centre was built in the valley, at the foot of two steep hillocks. In the Middle Ages, Vilhonneur was the fief of one of the most ancient families of Angoumois, the de Chambes's.

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord