Économie du calcaire en Charente

Sciage de blocs dans la carrière, © Nialaphot

Les calcaires charentais ont de tous temps attiré les hommes : au Paléolithique, les hommes recherchaient les entrées de grottes et les abris pour y installer leur habitat. Durant la Protohistoire, les calcaires ont permis la construction des mégalithes. L’occupation romaine vit se développer les carrières (Mouthiers), de même le Moyen Age. Les calcaires charentais ont servi à la construction de nombreux édifices : églises, châteaux ou maisons particulières.

Les usines fabricant la chaux furent nombreuses au XIXe siècle. L’exploitation des calcaires s’est poursuivie sans relâche jusqu’à nos jours. Actuellement, de très nombreuses carrières sont exploitées dont celles de Pranzac, Marthon, Chazelles, Vilhonneur en Horte et Tardoire.

Carrière Rocamat à Vilhonneur, © A. Debénath

Elles fournissent des éléments de construction et d’aménagements intérieurs : dallages et placages, escaliers, cheminées, etc.

Si la majeure partie de la production est utilisée en France, les calcaires charentais s’exportent dans de nombreux pays en Europe, au Moyen-Orient, Japon, Etats-Unis, Chine, etc.

Le moulin de la pierre à Vilhonneur fut créé pour l’industrie textile au XVIIe siècle, il devint scierie de pierre à la fin du XIXe siècle et il est actuellement le seul moulin hydraulique conservé et fonctionnel.

L'actuelle scierie de pierre fut créée au début du XXe siècle et fut remplacée par une nouvelle construction remaniée par la suite. L'usine et la carrière sont exploitées depuis la fin des années 1970 par la société Rocamat.

Sciage de blocs à la scierie, © Nialaphot

In the Charente, limestone has always played an important role in human activities. Prehistoric populations occupied the shelters and caves and later on used the stone for the construction of megaliths. Quarries were first exploited by the Romans (for example, like at Mouthiers) and this went on through the Middle Ages up to the present time.

They offer a high quality stone used for building houses and monuments, for paving and also plating façades as well as for the making of mantlepieces, staircases, etc.

The Vilhonneur mill, previously used for textile in the 17th century, was turned into a stone cutting mill at the end of the 19th century. It is the only such installation still working today.

The Rocamat society is currently exploiting the Vilhonneur open quarry.

2 Rue des Vieilles Écoles

16220 MONTBRON

 

Tel : 05 45 63 15 16

Fax : 05 45 60 39 93

Email : cdc-seuil-charente-perigord@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CDC Seuil Charente-Périgord